ente

ENTE1, subst. fém. ARBORIC. Greffe. Faire une ente (Ac. ). Prune d'ente. Prune obtenue par la greffe qui, séchée, est appelée pruneau d'Agen. Cf. Boulay, Arboric. et prod. fruit. , 1961, p. 67. − P. méton. L'arbre greffé. Il s'interrompit pour couper une branche morte sur une ente (Sand, Pte Fadette,1849, p. 53). Prononc. et Orth. : [ɑ ̃:...
Gevonden op http://www.cnrtl.fr/definition/ente

Enté

Se dit des fasces, bandes et croix dont les contours sont entés, et les partitions qui entrent les uns dans les autres à ondes arrondies.
Gevonden op http://fr.geneawiki.com/index.php/Dictionnaire_des_termes_du_Blason_-_E

ente

ente - n.f.[Arch.] Pilastre ou renforcement peu saillant par rapport au nu d'un mur.
Gevonden op http://www.editions-eyrolles.com/Dico-BTP/definition.html?id=8575

Enté

Lié à une famille par les femmes.
Gevonden op http://cghp-poher.net/ressources/glossaire.html

enté

Participe passé du verbe enter.
Gevonden op http://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/ente/

ente

Botanique Partie empruntée à un arbre pour la greffer sur un autre. Traduction anglais : scion
Gevonden op http://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/ente-1/
Aucun résultat n’a été trouvé dans l’encyclopédie.