Barbele

, ?e (adj.). Muni de barbes.
Gevonden op http://www.florelaurentienne.com/flore/Glossaire/B.htm

barbelé

BARBELER, verbe trans. A. − Néol. Entourer de fils de fer barbelés pour interdire ou protéger l'accès d'un lieu : 1. . . . il [le Français] barbèle au besoin son jardin, et sa première débauche d'imagination est pour la clôture. Colette, Gigi,1944, p. 208. B. − Par fig. étymol. : 2. Les greniers (. . . ) leurs planchers craquants et g...
Gevonden op http://www.cnrtl.fr/definition/barbelé

barbelé

Féminin barbelée. Voir aussi fil de fer barbelé. Qui est garni de pointe pour faire office de défense ou de clôture, en parlant d'un fil de fer. Exemple : Fil de fer barbelé. Traduction anglais : barbed
Gevonden op http://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/barbele/

Barbelé

Le mot barbelé vient de l'ancien français barbele qui désignait des objets hérissés de pointes (probablement issu du mot barbe). Appelé aussi ronce artificielle ou barbelé, c'est une forme de fil de fer fabriqué de sorte à être piquant avec des pointes ou des angles parfois coupants disposés à intervalle régulier. Le fil barbelé a ét...
Gevonden op http://fortificationetmemoire.fr/dictionnaire/
Aucun résultat n’a été trouvé dans l’encyclopédie.