aliène

ALIÈNE, adj. et subst. Arch. Étranger : « Rue gît-le-cœur . . . rue gît-le-cœur. . . » chante tout bas l'alienne sous ses lampes, et ce sont là méprises de sa langue d'étrangère. Saint-John Perse, Exil,1942, p. 283. Rem. 1. Attesté de Besch. 1845 à DG (cf. étymol. ). 2. Noter l'orth. partic. de ce mot chez Saint-John Perse. Étymol. ...
Gevonden op http://www.cnrtl.fr/definition/aliène

aliéné

ALIÉNER, verbe trans. I. − Emploi trans. A. − [L'obj. est une chose] 1. DR. Céder par aliénation. Aliéner un bien, une propriété : 1. Ils se rendirent chez Marescot, pour qu'il leur trouvât de l'argent, soit par la vente des écales, ou par une hypothèque sur leur ferme, ou en aliénant leur maison qui serait payée en rentes viagères ...
Gevonden op http://www.cnrtl.fr/definition/aliéné

aliéné

Féminin aliénée. Psychologie Fou, atteint de maladie mentale. Synonyme : déséquilibré Traduction anglais : insane
Gevonden op http://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/aliene/
Aucun résultat n’a été trouvé dans l’encyclopédie.